Bienvenue dans l'espace d'identification de
l'association des Missions locales de Haute-Normandie

Merci de sélectionner l'espace auquel vous voulez accéder et sur lequel vous disposez de droits via la navigation ci-dessous :

Premier réseau pour l'emploi et l'insertion des jeunes

  • Union Européenne logo
  • l'Europe s'engage en Haute-Normandie logo
  • Service Public logo
  • Région Haute-Normandie logo
  • Département de la Seine-Maritime logo
  • Département de l'Eure logo
  • Les communes et les agglomérations
    de la haute-normandie
Accueil  Entreprises  Mesures

Une force opérationnelle pour les entreprises



Des conseillers « relation entreprise » proches de vous 

un interlocuteur unique pour votre entreprise, (Listing RDE / Alternance)

un engagement dans la durée et dans la qualité de services



► Contrat d’Apprentissage :

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail « en alternance ».

Il est d’une durée de 1 à 3 ans et prépare une formation qualifiante, diplomate (type CAP, Bac Pro)

Il est rémunéré en pourcentage du SMIC, en fonction de votre âge et de votre ancienneté dans le contrat.



►Contrat de professionnalisation :

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail « en alternance ».

Il alterne des périodes de travail en entreprises  et des périodes de formation en organisme de formation (de 15 à 25% du temps).

Il est d’une durée de 6 à 12 mois (ou plus pour se caler sur la durée de la formation prévue).

Il est rémunéré en pourcentage du SMIC en fonction de l’âge.

Il prépare à une formation qui peut être qualifiante mais pas forcément diplômante.



► CAE :

Le contrat d’Accès à l’Emploi est un contrat aidé.

Il peut être réalisé dans une collectivité ou une association.

Il est en général sur la base de 20h par semaine, rémunéré su la base du SMIC

Il est d’une durée de 12 mois, renouvelable une fois

Il a pour objectif Favoriser le retour à l’emploi de personnes qui rencontrent des difficultés particulières d’accès au travail.



► CIE:

 Le contrat Initiative Emploi est un contrat aidé.

Il peut être réalisé dans une entreprise du secteur marchand.

Il est en général sur la base de 35h par semaine, rémunéré sur la base du SMIC

Il est d’une durée de 6 mois, renouvelable une fois

Il a pour objectif Favoriser le retour à l’emploi de personnes qui rencontrent des difficultés particulières d’accès au travail dans le secteur des entreprises.



► Emploi d'Avenir :

L’emploi d’Avenir est un contrat aidé

Il peut être contractualisé dans le secteur non marchand (collectivités ou association) ou dans le secteur marchand (entreprises).

La durée de travail est de 35h (temps partiel autorisé jusqu’à 24h minimum)

Il est rémunéré sur la base du SMIC minimum

Il a pour objectif d’aider les jeunes peu qualifiés (ou qualifiés pour les jeunes des ZUS ou ZRR)  à  accéder à un emploi durable et à suivre une formation qualifiante ou professionnalisante pendant leur contrat.



Plus d'informations sur les Emplois d'Avenir sur : http://www.emploidavenir-hn.fr ou sur  http://travail-emploi.gouv.fr/emplois-d-avenir,2189/





► La Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP):

Quel objet ?

Toute PMSMP a un objet et un seul, obligatoirement l’un des trois fixés par la loi :

- soit découvrir un métier ou un secteur d’activité ;

- soit confirmer un projet professionnel ;

- soit initier une démarche de recrutement.

Les objectifs opérationnels de la période sont définis par la convention de mise en situation.



Quel contenu ?

Les PMSMP permettent de se confronter à des situations réelles pour découvrir un métier ou un secteur d’activité, confirmer un projet professionnel ou initier une démarche de recrutement.

Elle ne peut en aucun cas être mise en œuvre pour exécuter une tâche régulière correspondant à un poste permanent, ni pour faire face à un accroissement temporaire de l'activité, ni pour occuper un emploi saisonnier, ni pour remplacer un salarié absent.



Quelle durée ?

Conclue pour une durée maximale d’un mois (de date à date), une PMSMP peut être effectuée de manière continue ou discontinue. Elle peut être exceptionnellement renouvelée en cas de non atteinte du ou des objectifs définis, également pour une durée maximale d'un mois (de date à date).

La durée maximale de toutes les périodes cumulées, pour un même bénéficiaire et dans une même structure d’accueil, ne peut pas dépasser deux mois sur une période de 12 mois ; en outre, si les bénéficiaires sont des salariés (en contrat aidé ou en SIAE), elle ne peut représenter plus de 25% de la durée totale du contrat de travail en cours.



Quel statut pour le bénéficiaire ?

Pendant la PMSMP, le bénéficiaire n’est pas l’employé de la structure d’accueil et il n’est pas rémunéré par elle. Il conserve le statut, le régime d’indemnisation ou la rémunération dont il bénéficiait antérieurement. S’il est salarié, il retrouve son poste de travail à l’issue de la période.

Un bénéficiaire salarié en insertion des SIAE (Structures d'Insertion par l'Activité Economique) ou en contrat aidé peut effectuer une PMSMP, soit en maintenant son contrat de travail, soit en le suspendant. Dans les deux cas, il réintègrera son poste de travail ou un poste équivalent au terme de la période.



Quelles suites ?

Les PMSMP doivent servir utilement les parcours d'accès à l'emploi et de sécurisation professionnelle des bénéficiaires, en leur permettant :

- soit un accès direct à l’emploi, par la transformation de ces périodes en opportunité de travail et d’offre d’emploi ;

- soit la mise en œuvre d’actions concourant progressivement à l’accès à l’emploi : levée des freins périphériques identifiés lors de ces périodes, accès à une formation, à d’autres expériences professionnelles, etc…

Plus d'info sur www.emploi.gouv.fr/dispositif/periodes-mise-situation-milieu-professionnel



► La Garantie Jeunes:

Destinée à tous les jeunes de 18 à 25 ans, sans aucune situation au moment de leur entrée dans le dispositif (ni emploi, ni en formation, ni scolarisés), ce dispositif a pour vocation de travailler avec les jeunes sur leur parcours professionnel en associant un accompagnement collectif et intensif et des mises en situation professionnelles.

En fonction des revenus d'activités du foyer, une allocation peut être versée aux jeunes sous réserve du respect des engagements pris avec la mission locale.



►Le Contrat d'Accès à la Qualification (CAQ):

Créé par la Région, le CAQ est un nouveau dispositif qui permet aux jeunes de 16 à 25 ans sans emploi ni diplôme d'accéder à un premier niveau de qualification grâce à un parcours de formation individualisé.

Pour qui ?

Le CAQ est destiné aux jeunes haut-normands de 16 à 25 ans, inscrits dans une Mission locale, sans emploi et ayant quitté le système scolaire (collège, lycée, CFA, école, université…) sans diplôme ni qualification.

A noter : les jeunes sortis du système scolaire depuis plus de 6 mois peuvent prétendre à une rémunération dès la signature de leur contrat CAQ. Ceux qui en sont sortis depuis moins de 6 mois sont rémunérés au moment de leur entrée en formation qualifiante.

Le CAQ comprend 3 phases :

- phase 1 : la définition du parcours de formation (environ 20 heures) ;

- phase 2 : la préparation à la formation (400 heures à 1 200 heures) ;

- phase 3 : le suivi et la formation qualifiante (durée variable).

Tout au long de son parcours, le jeune est suivi et accompagné par un conseiller de sa Mission locale et par un référent pédagogique chargé de veiller à la pertinence et à la faisabilité de son projet.

[Plus de détails]